Index du Forum 

  

  

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Février 2006

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Comptes-rendus des actions de Paris
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
difftong
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 22 Jan 2006
Messages: 568
Localisation: Villejuif (94)

MessagePosté le: Mer 01 Mar 2006 | 23:46    Sujet du message: Février 2006 Répondre en citant

Une petite campagne d’affichage commencée fin janvier est menée, essentiellement dans les rues de Paris, afin de dénoncer l’exploitation des animaux à travers le salon de l’agriculture. Elle se terminera le 5 mars.

Samedi 4 février : 120 affiches collées.

Dimanche 5 février : table de presse au marché Richard-Lenoir (Bastille)
La table de presse de ce dimanche matin a pris une tournure internationale et mouvementée !
Nous étions trois, c’est bien sympa d’être aussi nombreuses (et oui, 3, c’est beaucoup…), ça attire tout de suite plus de monde (ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien, mais d’expérience même de faire semblant d’être intéressé-e par la table de presse ça incite les gens à regarder de plus près).
A peine installées, une dame nous affirme sèchement :
« - Vous ne devez rien manger.
- Ben si, mes joues rebondies plaident pour moi.
- Mais non, vous ne devez rien avoir à manger.
- Mais si enfin ! Je suis végétarienne depuis suffisamment longtemps pour savoir de quoi je parle quand même !
- Mais qu’en savez-vous que je ne suis pas déjà informée ? »
Voilà le genre de discussions stériles qui énervent bien dès le matin, mais elle est tout de même repartie ave deux tracts (« la place accordée aux animaux » et « Qu’est-ce qu’on mange alors !?! »). Au début, je n’osais pas forcément dire « stop ! » aux discussions qui m’énervaient et ne menaient à rien. Maintenant, sans non plus m’énerver, je dis tout simplement que visiblement elle/lui comme moi perd son temps et ciao !
Nous avons également discuté avec une jeune Autrichienne en école de stylisme, qui pestait contre la fourrure qui revient à la mode et était très contente de voir d’autres vegans (elle avait des badges « animals are my friends » et « vegan protest »). Deux anglo-saxons nous ont demandé un peu plus tard des adresses de restaurants végétariens à Paris. Il y a au moins un-e anglo-saxon-ne par semaine qui nous dit être végétarien-ne, c’est dingue ! Que font les Français-es ?
Deux personnes ont pris un peu de doc, car elles veulent monter un infokiosque sur la Rochelle.
Et c’est peu après, alors que nous songions déjà à regagner nos pénates pour manger (mais quoi donc ????) et réchauffer nos mains transies, que le drame éclate. Et oui, vous ne lisez pas ce compte-rendu pour rien, il va y avoir de l’action (bon, je vous rassure, j’exagère un peu).
Alors donc que nous réchauffions péniblement nos membres endoloris, des Robocop surgissent d’une allée et se dirigent vers nous. Ce sont des policiers de la police des marchés (ou de la police municipale, j’ai tellement été impressionnée par leur uniforme tout en cuir noir et leur casque de moto assorti que j’ai oublié). Et ils viennent vers nous, gasp !
« - Bonjour, vous avez une autorisation ?
- Non, il n’y en a pas besoin sur les marchés.
- Si, et si vous n’en avez pas, vous devez partir. »

Nous répondons calmement que comme nous savons que cela ne sert à rien de discuter, nous allons ranger notre table de presse. Nous leur faisons quand même la réflexion qu’il font franchement peur dans leur tenue de Robocop (un peu plus et nous aurions pu chanter « macho macho man »). Comme ils restent près de nous, nous leur demandons pourquoi ils ne commencent pas déjà à aller demander aux autres militant-es de partir. Ce marché a en effet la particularité d’accueillir chaque semaine de nombreuses associations et partis politiques.
Un robocop répond alors « mais eux ils font de la politique ! » Oulalalala, le truc à ne pas nous dire, là nous avons commencé à un peu nous énerver :
- Mais nous aussi nous faisons de la politique, si vous lisiez au moins un tract, vous vous en rendriez compte, affirme la fière militante n°1.
- De toute manière, ce n’est pas une raison, vous devez aussi leur demander leur autorisation, ajoute la rageuse militante n°2. On va même vous suivre pour vérifier !
- Vous savez, c’est juste vous que nous sommes venu, car quelqu’un vous a dénoncé, nous annonce le roocop n°1.
Alors là, la stupeur le dispute à la colère (en même temps, c’est chouette de se dire qu’on dérange, hé hé).
Nous suivons donc les robocop et les gens d'Attac ne sont pas contents… Un militant nous défend même :
- Mais ce n’est qu’une table de presse contre la vivisection !
- Eeeeeeeee, non.
- Pour le végétarisme.
- Non plus.
- Contre la maltraitance des animaux.
- Oué…
Enfin bref, d’accord il faudrait qu’elles ne se mettent pas près du boucher, mais quand même !
Ben on n’est pas à côté du boucher, on fait attention justement. Et ça fait très longtemps qu’on vient ici en plus ! »
Un attroupement se forme, ça rouspète ferme contre cette grave atteinte à la liberté d’expression (personne n’a d’autorisation, évidemment). Un élu PC est présent sur le marché, il montre sa carte et les robocop s’en vont sans même un au revoir… Les autres militant-es nous disent de nous mettre à côté d’eux. Cette solidarité fait chaud au cœur et nous continuons à tracter quelques temps.
C’est l’occasion d’apprendre que le boucher qui est venu nous emmerder plusieurs fois est président du marché. Tout s’explique donc. Au cours de ces échanges, nous expliquons ce que nous faisons. Une militante PC se dit gênée par le mot « spécisme », nous pourrions parler simplement de végétarisme. Nous lui expliquons que justement il nous semble important de placer le débat sur un terrain politique et pas culinaire. Un autre nous dit que notre mouvement fricote avec Brigitte Bardot et l’extrême droite, ce à quoi nous répondons que la protection animale et la libération animale n’ont rien à voir, et que BB n’est même pas végétarienne.
Nous rentrons enfin chez nous, assez énervées quand même par cette situation. Nous aimerions bien trouver les textes réglementant le tractage sur les marchés, car nous ne sommes pas sûr-es qu’il y ait besoin d’une autorisation et que cette police soit habilitée à nous la demander le cas échéant.
Motivé-es, motivé-es ! Cher boucher on continuera à te faire chier sur les marchés !

Lundi 6 février : 110 affiches collées.

Mardi 7 février : 130 affiches collées.

Mercredi 8 février : une antispéciste dans « Culture Club » sur France 4 !
« Culture Club » est une émission « branchée » (pouf !) mélangeant interviews expresses et séquences spectacles.
Malgré de nombreuses coupures de la part de l’un des deux animateurs, l’interviewée a tout de même pu exprimer quelques idées sur l’antispécisme pendant une petite dizaine de minutes.
La séquence peut être téléchargée à cette adresse : http://dl-3.free.fr/52616e646f6d49563dee73be334b4e342089b0db1284606972515743b204dad5/Antispe_fr4.zip

Jeudi 9 février : 150 affiches collées.

Vendredi 10 février : 130 affiches collées.

Dimanche 12 février : table de presse au marché Richard-Lenoir (Bastille)
Suite aux évènements de la semaine dernière, nous avons changé d’emplacement, pas très loin du métro Bréguet Sabin.
Comme depuis plusieurs semaines, le froid était au rendez-vous. Pas beaucoup de réactions ce matin. Un monsieur qui a l’habitude de venir nous voir est resté un petit moment. Un autre a pris de la documentation pour s’informer. Une personne a demandé des adresses de restaurants végétariens à Paris. Quelques personnes ont dit, sans approfondir, être d’accord avec nous.
Un peu plus de 200 tracts distribués.

Mardi 14 février : Plus de 250 affiches collées dans deux quartiers différents.

Jeudi 16 février : Plus de 200 affiches collées dans deux quartiers différents.

Vendredi 17 février : Environ 160 affiches collées dans 2 quartiers différents.

Samedi 18 février : 150 affiches collées.

Dimanche 19 février : table de presse au marché Richard-Lenoir (Bastille)
La pluie était malheureusement au rendez-vous. Nous avons choisi de ne pas apporter de documentation afin qu’elle ne soit pas abîmée par l’eau.
Nous avons installé notre panneau habituel avec des photos et des slogans + une définition du spécisme et nous avons pris notre courage à deux mains pour distribuer des tracts pendant deux heures sous la pluie. Quelques personnes ont regardé le panneau intrigué mais au final, pas plus de 2 ou 3 réactions très brèves.

Lundi 20 février : 125 affiches collées.

Dimanche 26 février : table de presse au marché Richard-Lenoir (Bastille) de 11h30 à 13h45.
Temps très froid, avec même un peu de neige... Nous avons distribué des tracts, les gens étaient en général peu disponibles pour s'arrêter et discuter.
Malgré la neige, nous avons sorti la doc et les affiches (bien visibles depuis la queue de la boucherie la plus proche), et quelques personnes ont été intéressées et se sont servies. Une personne a signé la pétition contre le gavage.
Quelques réactions positives de végétariennes, et toujours l'incontournable question "alors on mange quoi ?" - le tract qui y répond est très utile...

Agenda :
A l’occasion de la journée sans viande (20 mars), nous tiendrons un stand (documentation, distribution de tracts, dégustation de nourriture végétalienne…) d’information au marché Richard Lenoir (proche du métro Bréguet-Sabin), le dimanche 19 mars 2006, de 11 h à 13 h. N’hésitez pas à venir à nous rejoindre.


Un forum (infos, compte-rendu mensuel, annonces actions, discussions, etc.) est mis en ligne depuis peu sur notre site, accessible depuis http://antispesite.free ou directement à cette adresse : http://antispeciste.free.fr
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Comptes-rendus des actions de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 35755 / 0