Index du Forum 

  

  

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mai 2006

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Comptes-rendus des actions de Paris
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
difftong
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 22 Jan 2006
Messages: 568
Localisation: Villejuif (94)

MessagePosté le: Jeu 01 Juin 2006 | 11:28    Sujet du message: Mai 2006 Répondre en citant

Lundi 1er mai : 120 affiches collées dans les rues de Paris.

Vendredi 5 mai : 120 affiches collées dans les rues de Paris.

Dimanche 7 mai : table de presse au marché Richard-Lenoir (métro Bréguet-Sabin)
Nous n’avions même pas fini d’installer la table, qu’une jeune femme nous a demandé de quoi il s’agissait. Végétarienne depuis 10 ans, elle a tout de suite été intéressée et a pris quelques documents. Juste après, une autre jeune femme est venue, et nous a dit qu’elle était végétarienne quand elle vivait en Allemagne, mais que c’était très dur de l’être en France. Pour ces raisons, elle est végétarienne seulement chez elle. Nous lui avons conseillé de ne pas hésiter à demander des menus « hors carte » lors de ces déplacements, car il y a souvent la possibilité de s’arranger. Elle nous a précisé qu’en tout cas la cantine de son entreprise servait des plats végétariens.
Ces échanges ont été l’occasion de diffuser les infos sur la veggie pride, le 20 mai (www.veggiepride.org) et de faire signer une pétition contre la vivisection.

Par la suite, en lui tendant le tract, une femme s’est exclamée : « c’est horrible ! Que peut-on faire ? » (une nouvelle version du tract, bientôt téléchargeable sur notre site, mais pour le moment à cette adresse http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=60490). Nous sommes tellement habituéEs à des réactions plutôt indifférentes ou négatives, que nous avons d’abord crû qu’elle ne comprenait pas de quoi il s’agissait (quelLEs pessimistes nous faisons…). Mais non, elle parlait bien des animaux, et nous lui avons évidemment répondu que la première chose à faire était de ne plus les manger.

Bien motivéEs par ces réactions, nous avons pu supporter les habituelles réactions déprimantes, dont une particulièrement agressive. En effet, une dame nous a dit élever des animaux. Quand je lui ai répondu « et vous les tuez ? », elle a poursuivi par un « oui, évidemment », auquel j’ai ajouté, très poliment « et vous êtes obligées de les tuer ? c’est l’ordre des choses ? ». Comme si je devais moi-même lui fournir une justification, parce qu’elle semblait très hésitante, elle a répondu plus vivement « oui, oui, c’est l’ordre des choses ». A ce moment là, sa fille est arrivée et l’a tirée par le bras en me lançant un regard de haine pure et en lui disant de laisser tomber, que nous étions des fous, des Parisiens. C’était glaçant…
A diverses occasions, nous avons eu droit à des « ils sont fous ces Parisiens », comme si dénoncer le meurtre des animaux revenait à une simple opposition ville-campagne, une lubie de nantis qui ne connaissent rien des dures réalités de la vie.
Globalement, les tracts ont été moins pris que les semaines précédentes, peut-être que la photo du chien sur les précédents tracts « accrochait » plus ? (tract téléchargeable sur http://antispesite.free.fr/materiel/tracts.html « Pourquoi pas ? Vous mangez bien les autres animaux »)

Mercredi 10 mai : 120 affiches collées dans les rues de Paris.

Vendredi 12 mai : 120 affiches collées dans les rues de Paris.

Dimanche 14 mai : table de presse au marché Richard-Lenoir (métro Bréguet-Sabin)



Exceptionnellement, nous étions 5 ce matin là, ce qui change des week-end ou ne sommes que deux, voir une (et souvent la même en plus, je précise pour faire appel aux bonnes volonté, car il est important d'être présentEs régulièrement sur les marchés).



Pas d'événements notables, toujours des "n'importe quoi" et des "vous feriez mieux de militer pour des cages plus grandes et une mise à mort digne" (la peine de mort dans la dignité ? un nouveau concept...). Mais heureusement quelques "j'essaie d'être végétarienne" et "c'est important ce que vous faites". Une vegan et un végétarien de San Francisco nous ont pris en photo et étaient très contents de voir des activistes en France (à nous la gloire aux USA Wink. Régulièrement des touristes végéta*iens nous demandent des infos, sur ce que nous faisons et sur les restos vg. Nous allons donc bientôt mettre également sur notre table un tract en anglais.



Mardi 16 mai : Débat « Vous avez dit spécisme ? Domination, nature et humanisme »
Ce débat s’est déroulé dans le cadre du Frap (Festival des Résistances et des Alternatives à Paris - http://frap.samizdat.net/), festival dans lequel nous avons participé à plusieurs reprises. Il s’est déroulé dans un nouveau lieu artistique, le Casa (http://apologieasso.free.fr/CASA.html).
Un public assez nombreux était présent (entre 25 et 30 personnes), composé de végétaliens-véganes, de végétariens, de crudivores et de quelques personnes se posant des questions sur l’exploitation des animaux.
Un peu d'étonnement de notre part devant cette affluence relative, compte tenu du sujet et de la programmation tardive (avant dernière soirée du festival).







Nous avons installé une grande table de presse. La nouvelle série de badges remporta dès le départ un franc succès, mais les brochures furent également consultées. Quant au questionnaire humouristique que nous avons préparé et distribué à chaque nouveau et nouvelle arrivant-e, nous n'avons pas eu pas le temps d'en discuter.
Nous avons décoré les murs d’affiches. Une nouvelle exposition (panneaux) a été présentée ce qui donnait un plus non négligeable au niveau de la présentation.







Une militante a commencé une petite présentation de nos idées afin d’amener un début de discussion. Tout de suite après fut proposé au public de poser des questions. Comme il est toujours à craindre en pareil cas, la discussion ne tarda pas à s'orienter sur des problématiques spécifiquement humaines, notamment les bénéfices du végétarisme sur la santé humaine, l'incontournable nécessité du plaisir dans l'alimentation, la légitimité du meurtre des non humains chez les Inuits et les Amérindiens. Il fallut donc à plusieurs reprises "recentrer" le débat sur son sujet : la souffrance et la mort des animaux générée par les pratiques humaines.

Malgré cela, les discussions furent assez intéressantes.
Bilan assez positif.

Tract d’annonce : http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=60490

Une trentaine de photos de la soirée : http://pelagus.bookfoto.com/?ac=book&id=26239

Dimanche 28 mai : table de presse au marché Richard-Lenoir (métro Bréguet-Sabin)
A peine le matériel installé, une personne nous a dit en regardant l’affiche « Ma chair m’appartient ! Si malgré tout vous voulez manger de la viande, mangez donc votre propre cul ! » que c’était bien d’aborder un sujet aussi grave avec humour.
Un homme assez tourné vers des questions d’écologie a insisté sur le fait que les luttes se rejoignent, que cela forme un tout. Il a précisé que sa fille de 19 ans est végétarienne pour les animaux. Une végétarienne a pris de la documentation et a signé le manifeste pour l’abolition du foie gras. Quelques brèves discussions, une bonne distribution de tracts et les 2 heures sont passées !
A noter, qu’un peu plus loin sur le marché, un stand du C.I.V. (Centre d’Information des Viandes) faisait la promotion de la viande. De la documentation « l’effet bœuf magazine » tout en couleur financée par la Communauté Européenne. Un grand stand avec chapiteau alors qu’à 2 pas de notre table de presse, un homme vendant des dessins s’est fait jeté par 3 policiers municipaux…
En passant devant le stand du C.I.V. nous n’avons pu nous empêcher de montrer notre panneau (photos) et de dire bien fort « viande = meurtre ». Pas très constructif mais ça fait du bien.


Agenda :
A l’occasion de la journée contre le spécisme, un stand d’information se déroulera à Paris le samedi 10 juin de 14 h à 18 h sur la Place Edmond Michelet (Beaubourg, métro Rambuteau ou Châtelet-les Halles).

Au programme : information, exposition, mise en scène, distribution de tracts…

Nous en profitons pour faire un appel à tou-te-s les militant-e-s : n’hésitez pas à venir nous rejoindre ! Pour plus d’information : antispe@no-log.org

Une présentation de la journée contre le spécisme ainsi que le tract qui sera distribué est téléchargeable ici : http://animauzine.net/Journee-contre-le-specisme-le-10.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Comptes-rendus des actions de Paris Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 35479 / 0