Index du Forum 

  

  

 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

lettre d'info -décembre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ACTA
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Budy
Administrateur - Site Admin


Inscrit le: 26 Déc 2005
Messages: 253

MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2007 | 09:50    Sujet du message: lettre d'info -décembre Répondre en citant

Bonjour,
Voici la dernière lettre d'info de l'année 2007 !
C'est l'époque des bonnes résolutions, pourquoi ne pas agir concrètement et simplement chaque jour pour les animaux, pour tous les animaux ? Calculez sur le site de Viva, en entrant votre âge, combien d'animaux vous pouvez sauver en devant végétarien-ne maintenant

Joyeux hiver à tous !

Sommaire
Compte-rendu du stand contre le foie gras
Agenda d'ACTA et nouveautés sur le site
L'école du chat a besoin de vous
Dans les kiosques


Compte-rendu du stand contre le foie gras

Tournée contre le foie gras, Bordeaux - ACTA a accueilli le mercredi 12 décembre Birgitte et Séb, dans le cadre de la tournée nationale de L214 et de la SPA contre le foie gras.
Nous étions 3 Bordelais-e-s (Françoise, Kostia et Virginie), 3 Saintongeois (Aurélie, Arielle et Pascal) et un Daxois (Cris).
A Saintes ils sont maintenant 4 militant-e-s, ils vont faire des actions, c'est chouette !

Des agriculteurs avaient prévu une contre-manif, mais contrairement à leurs habitudes quand ils manifestent, ils n'ont agressé personne. Ils ont fait seulement de la dégustation, comme si c'était une bataille de goût. Leurs arguments principaux : il faut être tolérant, c'est juste une histoire de goût, et les personnes qui défendent les droits des animaux sont des intégristes. En plus il y en a un qui était déguisé en canard, ce qui servait plutôt la cause des animaux. Pas très logique tout ça... ils n'assument pas ce qu'ils font et ils n'apprécient pas qu'on montre autre chose que des gens en robe de soirée en train de se déguster du cadavre.

Plus de photos ici. Articles et passages tv dans la revue de presse et sur le blog de L214. A noter que Sud-Ouest a présenté l'action comme une action antispéciste, avec une petite définition (pas exactement ce qu'on lui a dit, mais bon).

Réactions du public : comme toujours, entre curiosité et indifférence, mais l'intérêt l'emporte toujours. Il y a eu beaucoup de monde sur le stand et autour de l'exposition, de nombreuses discussions, de signatures de pétition et de dégustation. (la suite sur le site)


Agenda d'ACTA et nouveautés sur le site

Prochains stands
Stand contre l'exploitation animale (élevage et poissons), samedi 12 janvier, Bordeaux (place Saint-Projet, 14h-19h)
Action contre la fourrure, samedi 26 janvier, Angoulême (précisions à venir, co-voiturage possible depuis Bordeaux, n'hésitez pas à nous rejoindre, car nous ferons une mise en scène qui va attirer beaucoup de monde)

Nouveautés sur le site :

- Pourquoi militer ? : à lire, les textes drôles et intelligents de TroOn (ici)
- Clip vidéo de Madison Park sur les animaux de ferme ()


L'école du chat de Bordeaux a besoin de vous

Cette année encore, l’association l’Ecole du Chat de Bordeaux a réussi sa mission de stérilisations de chats errants. En effet, grâce aux bénévoles et aux vétérinaires-partenaires travaillant avec l’association, plus de 1100 chats errants ont été stérilisés ! Cette action a pour but d’enrayer la prolifération féline et ainsi d’éviter que ne meurent de très nombreux chats et chatons vivant dans la rue. D’année en année, l’Ecole du Chat de Bordeaux est de plus en plus connue et sollicitée, mais le nombre de bénévoles, lui, reste toujours le même… d’où une surcharge croissante de travail. Si vous pensez pouvoir apporter votre aide pour des tâches de secrétariat ou bien pour faire famille d’accueil, contactez l’Ecole du Chat de Bordeaux via le site Internet de l’association : www.ecole-du-chat-bordeaux.com


Dans les kiosques

«National Geographic» publie le Prix international de la photo : l'expérimentation animale montre son sinistre visage


"Les singes qui attendent de subir une expérimentation" de Li Feng

Le 27 novembre, le «National Geographic» a annoncé les résultats du Prix international de la photographie 2007. Parmi les 4 prix, des photographes chinois en ont remporté 2. "Les singes qui attendent de subir une expérimentation" de Li Feng et "Les descendants des constructeurs de la Grande Muraille"de Tian Li ont remporté le premier prix de la catégorie photo animal et de la photo narrative respectivement. C'est la première fois que des chinois remportent ces prix.

L'incroyable sociabilité des animaux

Dossier hors-série de "Sciences et avenir", avec plusieurs articles passionnants sur les poissons, dont les souffrances sont souvent complètement ignorées (plus d'info sur ACTA). Malheureusement, dans un article sur le souci de la réputation des poissons labres, une des conclusions de la chercheuse est que "les poissons consituent un modèle d'étude d'avenir pour l'éthologie, bien moins coûteux et éthiquement moins problématique que les primates." Donc les labos vont se remplir de prisons-aquariums, car cela soulève moins l'indignation que les cages pour les singes... Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.

Parutions en 2008

"Droits des animaux, théories d'un mouvement" de Enrique Utria, Doctorant enphilosophie à l'université de Rouen(à commander à l'association "droits des animaux", nous contacter pour faire une commande groupée

"Eternel Tréblinka" de Charles Patterson, enfin traduit en français aux éditions Calmann-Lévy. Présentation de l'éditeur :
Dans ce livre provocateur – que certains considéreront même comme scandaleux – mais courageux et novateur, l’historien américain Charles Patterson s’intéresse au douloureux rapport entre l’homme et l’animal depuis la création du monde. Il soutient la thèse selon laquelle l’oppression des animaux sert de modèle à toute forme d’oppression, et va jusqu’à établir un parallèle entre la façon dont l’homme traite les animaux d’élevage et la façon dont il a traité ses congénères pendant la Shoah. Un tel rapprochement est lui-même tabou, étant entendu une fois pour toutes que la Shoah est unique et ne saurait être comparée à aucun autre malheur collectif – à plus forte raison animal. Pourtant, l’auteur yiddish et prix Nobel de littérature Isaac Bashevis Singer (qui a écrit, dans une nouvelle dont le titre de ce livre est tiré : « Pour ces créatures tous les humains sont des nazis ; Pour les animaux, la vie est un éternel Treblinka. ») fut le premier à oser la comparaison. S’inspirant de son combat, Patterson décrit la façon dont l’homme s’est imposé comme « l’espèce des seigneurs » en réduisant à l’esclavage les autres espèces animales. Puis il analyse l’industrialisation du processus d’abattage dans les années 20 à Chicago, capitale mondiale de la viande. Très impressionné par la division du travail propre aux chaînes d’abattage, un certain Henry Ford s’en inspira pour optimiser ses usines d’automobiles. Or, Henry Ford était un fervent admirateur du jeune parti national-socialiste et ses thèses antisémites avaient rencontré un large écho dans l’Allemagne des années 30 : Hitler lui-même n’avait-il pas un portrait de l’homme d’affaires dans son bureau ? Troublante, la question de savoir si l’organisation des camps de la mort copiait les processus industriels inventés dans les abattoirs de Chicago nous amène au constat qu’en tout état de cause, la division du travail, cette douteuse avancée de l’homme moderne, a introduit quelque chose de nouveau dans notre civilisation : la banalisation du geste qui tue à un niveau jamais atteint d’insensibilité. Charles Patterson termine son essai par un hommage à Isaac Bashevis Singer et par des témoignages de défenseurs des droits des animaux, Juifs – au premier rang desquels le philosophe Peter Singer – comme non Juifs.

"Ethique Animale" de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, préfacé par Peter Singer, aux Presses Universitaires de France (PUF).
En voici la présentation :
Les animaux ont-ils des droits ? Avons-nous des devoirs envers eux ? Dans quelle mesure peut-on les tuer pour se nourrir, se divertir, faire de la recherche, enseigner, faire la guerre ? En quoi l’élevage industriel est-il problématique ? Pourquoi le foie gras est-il interdit dans certains États ? Quels sont les enjeux éthiques des animaux transgéniques ? Faut-il abolir la corrida, la chasse aux phoques, l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques ? Quelles sont les motivations du terrorisme animalier ?
L’éthique animale est l’étude du statut moral des animaux, c’est-à- dire de la responsabilité des hommes à leur égard. Cette discipline d’origine anglo-saxonne est introduite dans un style clair et pédagogique, dans une perspective interdisciplinaire, à la fois théorique et pratique, qui s’adresse autant aux étudiants et aux chercheurs qu’aux professionnels de la protection animale et au grand public


A bientôt !

l'équipe d'ACTA

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
ACTA - Agir pour les droits des animaux et contre le spécisme
http://acta-gironde.fr/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> ACTA Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 35486 / 0